Une nouvelle vision de l’entreprise par la génération Z

Une nouvelle vision de l’entreprise par la génération Z

Dans le cadre d’un projet visant à créer des liens entre les jeunes d’aujourd’hui et les entreprises, le MEDEF (Mouvement des entreprises de France) Corse a organisé des séances de travail portant sur deux points majeurs. Celles-ci ont, alors, permis d’obtenir des informations sur les changements à apporter au recrutement et à l’environnement de travail.

Le déroulement des séances

Pour ce projet, le MEDEF a invité une cinquantaine d’étudiants en Gestion des Entreprises et des Administrations de l’Institut Universitaire de Technologie. L’organisme les a subdivisés en deux groupes composés de plusieurs équipes qui se sont penchés sur deux thèmes différents : l’entreprise idéale et le recrutement le plus efficace. Ensuite, chaque groupe est passé devant un jury constitué des représentants de l’université ainsi que du Medef, des membres de l’association nationale des DRH de Corse, des dirigeants d’entreprises pour présenter les résultats de leurs études.

A titre d’information, la génération Z réunit les jeunes qui sont nés dans la période où les réseaux sociaux, les appareils portables, ainsi qu’internet sont devenus indispensables aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Plus précisément, la génération Z désigne l’ensemble des jeunes nés à partir de l’an 2000.

L’entreprise moderne selon la génération Z

Les étudiants qui ont travaillé sur l’entreprise idéale ont décrit le contexte dans lequel ils veulent mettre en application leurs acquis. En effet, ils ont parlé d’un environnement où le bien-être, la souplesse et la liberté priment. Ils ont avancé, également, que l’entreprise moderne doit leur proposer du travail qui n’est plus conditionné par les horaires, mais par le volume des tâches. En quelque sorte, ils ont cherché la manière qu’il juge la plus adéquate pour créer de la concurrence dans une entreprise.

Le recrutement adapté à la génération Z

Le second groupe, désigné pour donner leurs avis sur le type de recrutement qui leur convient, a adopté une méthode de travail particulière d’après Mattea Lazzarini, une participante. Elle a décortiqué le sujet en partant de ce qu’ils veulent changer. Effectivement, les étudiants ont commencé à analyser les situations qui ne leur conviennent pas pendant les entrevues. Puis, ils ont mis en place un modèle de recrutement contenant plusieurs phases visant à évaluer les compétences des candidats. Concrètement, l’objectif est de savoir si la personne qui répond à une offre préfère le travail d’équipe ou individuel et si elle peut présenter des idées innovantes qui permettent à l’entreprise de développer ses activités. En effet, les participants ont proposé une évaluation basée sur divers jeux et défis, ainsi que des tests de capacité. Selon eux, grâce à cette nouvelle méthode, l’employeur a la possibilité de catégoriser tous les candidats en fonction de leurs spécificités.

Les raisons de créer une entreprise correspondant à la génération Z

D’après Charles Zuccarelli, ce projet a deux objectifs, dont le premier est de développer le sens de l’entrepreneuriat chez les jeunes d’aujourd’hui. Le second est de permettre aux dirigeants des entreprises de concevoir des offres qui correspondent à ce qu’ils recherchent. Celles-ci sont axées vers la vidéo ainsi que le digital. En effet, le jury a salué les travaux que les étudiants ont effectués. Cependant, il a dû départager la 7ème et la 8ème équipe qui ont donné les meilleures propositions.

Curabitur leo at ut dolor ut commodo venenatis, risus.