Un comité d’entreprise : pour qui et pour quoi faire ?

Un comité d’entreprise : pour qui et pour quoi faire ?

Tout savoir sur un comité d’entreprise

Les comités d’entreprise (CE) sont connus par son utilité qui procure un avantage pour les salariés. Cependant, sa présence au sein d’une entreprise est très souhaitée, voire indispensable. Or, c’est quoi un CE ? Il est destiné pour qui ? Et pour faire quoi ? Découvrez le rôle de cette assemblée d’entreprise.

Qu’est-ce qu’un CE ?

Tout d’abord, un délégué d’entreprise était déjà présent en France depuis 1945. Il est comme la cour juridique d’un établissement ou d’une entreprise. Il est en charge des fonctions économiques, culturelles et sociales. Ses membres sont composés d’un chef d’entreprise, des syndicaux nommés par une organisation syndicale ainsi qu’un représentant des salariés qui sont élus par eux-mêmes. Normalement, leurs mandats sont estimés à 4 ans renouvelables. En revanche, cela dépend des membres, car certains groupes ou sociétés fixent leurs mandats entre 2 à 4 ans. Ensuite, les représentants de cette assemblée se rassemblent chaque mois où tous les deux mois pour une réunion, cela dépend du nombre de salariés de l’entreprise.

Quelles missions prend-il en charge ?

Il dispose d’une grande utilité grâce aux deux rôles qu’il tient au sein de l’entreprise. Il s’en charge de l’instance consultative, mais il participe également aux activités sociales et culturelles des employés. Notamment, les employeurs doivent les tenir informés sur la gestion et l’évolution de l’entreprise. Autant dire qu’il surveille le bon fonctionnement de l’entreprise. En plus, il contribue également aux activités professionnelles des salariés, en particulier, sur la gestion du temps de travail, la mise en place de nouvelles technologies, ou bien sur l’évolution de l’emploi ainsi que ses droits en tant que salarié. Ses missions procurent plus d’avantages tant pour les employés que pour les entreprises.

Qui est concerné par cet assemblé ?

Bien sûr, la question suivante : « qui est concerné?» titille la curiosité de tous. Cette assemblée touche tout le monde. Toutefois, certaines entreprises sont le plus concernées. Proprement, les sociétés privées ou les unités économiques sont sociales, ou encore, les entreprises étrangères implantées en France, ou bien, les établissements publics industriel et commercial. Sans oublier que le nombre des salariés doivent être au moins 50 pendant les 12 mois successifs ou durant les 3 dernières années.

Les avantages du comité

D’une part, il offre des atouts majeurs pour les employés. D’abord, comme il collabore aux biens des salariés. Il joue le rôle d’un inspecteur de travail pour les employés. Pour cela, il veille pour que l’entreprise respecte bien le droit de ses travailleurs. D’autre part, sa présence est aussi avantageuse pour les établissements puisqu’une partie de ses tâches sont déléguées aux membres du comité comme le management des salariés. De plus, vu que cette assemblée offre un bénéfice social culturel aux employés, cela permet d’offrir une bonne image de l’entreprise, mais surtout, son chiffre d’affaires peut aussi augmenter grâce à la motivation de ses salariés.

eleifend Phasellus sit dapibus libero ipsum elit. leo. Aenean quis,