L’optimisme, une performance ?

L’optimisme, une performance ?

Face au climat de négativité véhiculé par notre environnement, l’optimisme est la seule chose qui puisse permettre aux hommes et aux femmes d’espérer un futur heureux. Elle vous aidera sûrement à tenir bon durant l’attente du bien-être et du bonheur recherché. Découvrez ici comment ce sentiment peut participer à augmenter vos performances.

D’abord, qu’est-ce que c’est ?

C’est un sentiment de confiance et d’espoir que ressentent les êtres humains pour un aboutissement favorable d’une situation présente ou future. Ainsi, un homme optimiste peut s’attendre de façon positive à un aboutissement heureux d’un événement négatif.

Dans un esprit pareil, on mettra en œuvre tous les moyens nécessaires à l’accomplissement de son désir. Par ailleurs, l’on aura en retour un accroissement de ses performances.

Un sentiment de sécurité

Parlant de l’optimisme, des études en particulier ceux de Weinstein, Harris et Middelton montrent que « certaines personnes ont tendance à considérer l’avenir comme étant plus favorable pour soi que pour autrui et que les événements négatifs vont probablement arriver aux autres qu’à soi-même ».

Ce brin d’espoir peut toutefois engendrer un grand nombre de comportements positif chez les individus sur le plan professionnel que personnel. D’autres études plus récentes ont permis de découvrir que ce sentiment entraîne des effets significatifs sur la santé physique et mentale des hommes de sorte que ces derniers se sentent en sécurité d’une certaine façon.

Optimisme et pessimisme : quelle différence?

L’écart entre ces deux concepts s’articule généralement autour de trois points. Il s’agit de :

    • L’auto responsabilité
    • La durée de l’effet dans le temps
    • Et l’interprétation.

L’interprétation d’un individu face à une situation complexe se base sur ces trois axes. Ainsi, dans chacun des cas elle peut être négative ou positive. La différence se trouve au niveau de la capacité à interpréter les événements que l’on vit en vue de les tourner en sa faveur. De ce fait, on vit le mieux possible les situations compliquées ou inédites.

Cependant, contrairement à l’optimisme, il peut arriver que l’on développe des sentiments défavorables quand se présente un événement difficile à vivre. On parlera dans ce cas de pessimisme.

Que faire alors ?

C’est une qualité et un état d’esprit qui se cultive. Elle s’apprend ! Dans n’importe quelles situations, deux idées traversent l’esprit : une mauvaise et une bonne. Puisque chacune de ses deux idées est contagieuse, une prise de conscience s’avère nécessaire.

Il existe aussi certains exercices que l’on peut pratiquer en vue de développer un esprit positif. On peut par exemple tenir un journal quotidien des bons moments de la journée, faire en sorte d’apprécier les problèmes et les difficultés tout en étant dans un esprit d’optimisme.

Un instrument de performance durable

En vivant dans la positivité, vous habituez ainsi votre esprit à s’ouvrir dans une perspective d’évolution. Vous réussirez à cultiver et à adopter des comportements favorables à votre développement personnel, à votre entourage et à votre entreprise.

Il est donc important d’accroître son estime de soi, sa confiance en soi, sa confiance aux autres et en son avenir. Cela favorise un développement du bien-être et de l’efficacité collective autour de vous.

Toutefois, si vous êtes dans une entreprise, n’oubliez pas que chacun des acteurs avec lesquelles vous collaborez dispose de talents cachés qui ne se révéleront que dans des conditions d’optimisme.

En définitive, il s’agit là d’un sentiment par lequel vous pouvez accomplir de grandes choses. C’est le lien entre le bien-être et le bonheur dont vous rêvez. Toutefois, il évolue en fonction du tempérament de chaque individu et de la nature des événements. On parlera donc de pessimisme quand il n’est pas constructif.

Add comment