Le respect des droits de l’Homme dans une entreprise

Le respect des droits de l’Homme dans une entreprise

Généralement, on peut définir l’entreprise sous plusieurs angles. Mais dans l’angle social, elle est composée d’un groupement humain organisé et hiérarchisé mettant en œuvre des moyens financiers et matériels en vue d’atteindre un objectif : la production d’un bien et service en vue de la vente pour avoir un profit.

L’entreprise en tant qu’organisation

L’entreprise est composée de plusieurs êtres humains qui visent les mêmes objectifs. C’est pour cela qu’elle est considérée comme une cellule sociale. Pour travailler à l’atteinte d’un objectif commun, il faut que les acteurs de différents composants de l’entreprise c’est-à-dire le sommet stratégique, le centre opérationnel, l’élément média, la technostructure et le personnel fonctionnel se coordonnent et interagissent. En effet, l’entreprise ne peut pas fonctionner sans les décisions prises par les dirigeants. On dit donc que cette dernière est un centre de décision.

Le management des Hommes dans une entreprise

La gestion de ressources humaines constitue l’un des piliers pour le développement d’une entreprise. Elle joue un rôle majeur dans la bonne exécution des activités de la boîte, car elle vise à la motivation, à la cohésion et à l’organisation de l’équipe. Globalement, le management des employés est un ensemble de pratiques pour acquérir, administrer, mobiliser et fidéliser les ressources humaines assurant l’activité de l’entreprise ou de l’organisation qui les emploie.

La vie harmonieuse de l’entreprise

L’harmonie d’une entreprise dépend de la coopération et de la communication qui existent entre ses différents composants. Pour éviter les contradictions ou les conflits entre ces derniers, il est indispensable que chacun doive apporter des efforts pour la paix de l’entreprise. La culture entrepreneuriale est basée surtout sur la responsabilité, l’optimisme, l’innovation et la prise d’initiative. En ayant cette culture, les gens vont toujours continuer à entreprendre même s’ils subissent un échec passager.

Les entreprises ont des objectifs communs

On pourrait penser que les entreprises sont individualisées et ne communiquent pas entre elles. Cependant, la plupart des entreprises, même rivales, partagent des valeurs et des principes et échangent régulièrement entre elles. Exemple récurrent, les recrutements. Il est fréquent qu’un responsable du recrutement qui a des vus sur un futur salarié appelle son ancien employeur pour demander un avis.

Autre exemple plus complexe, l’Organisation Scientifique du Travail. Cette organisation lutte, entre autre, contre la peine de mort. Plusieurs entreprises se sont mobilisées pour abolir cet acte en mettant en avant le respect des droits de l’Homme et du droit à la vie. Les entreprises qui partagent cette vision se sont réunies et militent activement pour l’abolition universelle et permanente de cet acte.

Certaines entreprises se réunissent et partagent donc des objectifs communs et différents de la création de profit : par exemple l’abolition de la peine de mort.

sit luctus risus efficitur. ut diam ut sed vulputate,