Gérer votre entretien annuel

Gérer votre entretien annuel

L’évaluation, ou l’entretien annuel d’appréciation appelé souventefois par le terme EAA également, est un système d’évaluation que toute entreprise doit instaurer en son sein. Du moment que l’entreprise n’a pas encore procédé à cette évaluation, elle n’est pas obligatoire. Toutefois, s’il a été déployé une fois, l’EAA devient obligatoire pour le restant de la vie de l’entreprise, donc cette dernière doit le perpétuer chaque année. Sa réalisation doit suivre scrupuleusement les formes requises, comme la consultation des délégués du personnel avant la séance. Tous les employés, sans distinction, doivent impérativement passer cet entretien annuel, sinon ils encourent des sanctions pour faute. Effectivement, le refus d’assister à cette évaluation équivaut à une faute. Souvent, les salariés craignent ce moment fatidique. Du côté des managers, ces derniers doivent rester objectifs et doivent trouver la bonne technique pertinente qui permet d’évaluer la performante de leurs collaborateurs.

Évaluation de la performance

Dans une grande structure, il est possible que l’évaluateur n’est pas en contact direct avec les salariés qu’il doit recevoir pour l’entretien, donc il est probable qu’il a une vision plus ou moins partielle du travail de ces derniers. En aucun cas, cela ne doit pas être un blocage pour reconnaître la performance d’une personne car une entreprise est subdivisée en direction et en service, chaque entité a des projets à réaliser et des objectifs à atteindre. L’appréciation objective du manager de chaque service et direction peut certainement aider l’évaluateur. Dans tous les cas, il doit définir des critères communs aux salariés qui ont des responsabilités comparables. Les sujets évoqués doivent être focalisés sur les qualités professionnelles du salarié, à moins que son comportement ait un impact sur ses performances.

Rester objectif en tout point

En aucun cas l’évaluation ne doit tenir compte de la vie privée du salarié, sauf si cela a des conséquences néfastes sur son travail. Ici, c’est surtout la répercussion des problèmes familiaux sur la productivité et sur la qualité du travail du salarié qui sera considérée. Le principe de non-discrimination doit être aussi respecté. Aucun salarié ne peut être jugé en fonction de :

  • son handicap
  • son état de santé
  • son nom de famille
  • son apparence physique
  • ses convictions religieuses
  • ses activités mutualistes, ou syndicales
  • ses opinions politiques
  • son origine
  • ses caractéristiques génétiques
  • sa grossesse et sa situation familiale
  • son âge
  • son orientation sexuelle
  • ses mœurs
  • son sexe

Rester dans le contexte de l’EAA

L’évalution annuelle représente le moment où le manager fait le point avec chacun de ses employés. Des notations peuvent être attribuées. Cet entretien doit rester strictement dans le cadre d’une évaluation. Ce n’est pas vraiment le moment pour une discussion ouverte.

Une bonne préparation

Recevoir un à un l’ensemble du personnel, et refaire à chaque fois les mêmes démarches lors d’un EAA est fastidieux. C’est souvent lourd étant donné que le processus est chronophage et rigide. Autant de raisons qui font qu’un tel entretien se prépare minutieusement à l’avance. L’évaluation doit être abordée avec l’esprit libre, et surtout de manière constructive. Outre les questionnaires et les supports, il convient pareillement de préparer le lieu de l’entretien. Ce dernier doit permettre aux deux parties de s’exprimer en toute liberté.

Les objectifs

Comme pour les particuliers, les entreprises se dotent d’une bonne résolution au début de chaque année et se fixent des objectifs. Afin de les atteindre, chaque direction et chaque service doivent implémenter des stratégies adaptées à leur principale activité et aux objectifs fixés. Toutefois, il est probable que les objectifs sont mis à jour et changent au cours de l’année. Effectivement, les entreprises doivent être flexibles et réactives en fonction de l’évolution des demandes de la clientèle. Dans tous les cas, les objectifs doivent être atteignables, mesurables, précis et réalistes.
A la fin de la période d’évaluation, l’ensemble du personnel attend avec impatience le retour sur leur compétence et leur performance, et les mesures d’accompagnement préconisées par l’entreprise afin de toujours faire évoluer son personnel. Il est donc important de donner le feedback de l’EAA aux concernés.

 

Add comment