Amazon et Apple passent la barre des 1 000 milliards de dollars en bourse

Amazon et Apple passent la barre des 1 000 milliards de dollars en bourse

C’est la nouvelle la plus répandue du moment du côté de Wall Street. Amazon et Apple sont évalués à 1 000 milliards de dollars, ce qui les propulse en tête de classement des plus grandes entreprises américaines.

Apple, des hauts et des bas

Steve Jobs a monté Apple Computer Inc. en 1976 dans le garage familial alors qu’il avait seulement 21 ans. Ses activités ne cessent de se développer et son entreprise accède à Wall Street le 12 décembre 1980. Chacune de ses actions est alors évaluée à 22 dollars. A ce moment, la politique d’Apple est de n’octroyer ses parts qu’à ses salariés. En effet, grâce à cette entrée en bourse, son capital atteint rapidement les 100 millions de dollars, ce qui a permis à nombreux de ses employés de devenir millionnaires en à peine 30 ans. En 1990, il a failli sombrer dans la faillite à cause d’un manque de fonds, mais a su se reprendre grâce à ses iPod, iPad, Mac et iPhone. Depuis le 02 août 2018, il passe la barre des 1000 milliards de dollars en bourse.

Amazon, ses débuts et ses succès

A ses débuts, Amazon était seulement une librairie en ligne développée chez Jeff Bezos ou plus précisément dans son garage. Son entrée à Wall Street date du 15 mai 1997 et son action est estimée à 1,50 dollar. Le succès n’a pas toujours été au rendez-vous pour Amazon. Il a rencontré des difficultés et a même perdu 30 millions de dollars lors de son accession en bourse. Effectivement, les investisseurs ne l’ont pas remarqué à cause de la recrudescence des ventes en ligne. C’est grâce à la répartition des titres qu’elle a pu les séduire. Le 4 septembre 2018, Amazon est alors valorisée à plus de 1 000 milliards de dollars grâce à son action qui franchit la barre des 2 050,27 dollars en bourse. Ce qui fait qu’elle soit la seconde entreprise à avoir franchi ce seuil symbolique.

Les doutes sur Amazon levés par les investisseurs

Malgré le succès d’Amazon, les observateurs se posent quand même des questions. Effectivement, comparé à la moyenne du domaine de la technologie, le coût de l’action est exorbitant. Quoi qu’il en soit, les investisseurs sont attirés par ses exploits qui sont justifiés par le dédoublement de sa valeur en bourse en 12 mois. D’après les spécialistes de la finance, son chiffre d’affaires pourrait encore augmenter de 28% pour plafonner à 394 milliards de dollars à la fin de cette année.

écouteurs pour Iphoneamazon echo

 

 

 

 

 

 

 

Le cloud, un point qui démarque Amazon d’Apple

D’après Daniel Morgan, le responsable en charge de la gestion de portefeuille de Synovus Trust, Amazon a même un avantage par rapport à Apple. Elle est plus dynamique grâce à ses services de cloud qui se basent, entre autres, sur l’utilisation des bases de données, des supports de stockages ainsi que sur des logiciels informatiques par internet.

Les ventes florissantes, à l’origine du succès d’Apple

Si Apple a franchi en premier ce cap des 1 000 milliards de dollars, c’est grâce à ses ventes. Effectivement, depuis le mois de janvier, 90 millions d’iPhone ont été écoulés dans le monde entier, ce qui a permis à son chiffre d’affaires trimestriel d’atteindre 53,3 milliards de dollars avec un gain de 11,5 milliards net. Bill Gates, le dirigeant de Microsoft, son ancien adversaire a même salué son succès il y a quelque temps en le qualifiant d’entreprise extraordinaire.

Deux géants avec un avenir prometteur

Chacune de ses deux entreprises ont leurs propres stratégies pour garder cette place symbolique chez Wall Street. Cependant, selon les spécialistes, il y a de grandes probabilités qu’Apple devance Amazon étant donné que son titre a augmenté de 74% depuis le mois de janvier contre 35% pour son concurrent en bourse. En effet, ils pensent que dans très peu de temps leurs courbes vont finir par se rencontrer.

elit. ut Nullam sed neque. risus vel,