Être patron : Comment gérer son entreprise ?

Être patron : Comment gérer son entreprise ?

Finalement, vous êtes parvenu à atteindre l’un de vos objectif de vie : ouvrir votre propre entreprise. Y’a-t-il sensation plus grisante que celle d’être son propre patron ? Probablement pas…

À la tête de votre structure, vous contrôlez tout de A à Z. Développement des produits, marketing, fiscalité… Bien gérer son entreprise implique d’avoir une vue à 360°. La réussite d’un entrepreneur n’est pas donné et ne peut se faire si les 5 conseils suivants ne sont pas appliqués à la lettre.

1) Prévoir chaque dépense longtemps à l’avance

En termes de gestion d’entreprise, la planification règne en maître absolu. Si vous ne parvenez pas à harmoniser vos entrées et vos sorties, il ne vous faudra que quelques mois pour mettre la clé sous la porte…

L’une des action les plus importantes dans le processus de création d’une entreprise pérenne consiste à se fixer des objectif raisonnables et à planifier leurs atteintes. Mal à l’aise avec les chiffres ? Vous risquez de ne pas être un excellent entrepreneur

2) Devenir un manager 2.0

Oubliez les réunions interminables et les cartons de papier à passer de mains en mains ! Au XXIe siècle, la gestion d’entreprise peut compter sur le digital pour accroître ses performances.

Grâce au « cloud computing », l’ entrepreneur peut bien gérer son entreprise depuis n’importe où. Il suffit d’une connexion internet pour qu’il consulte ses rapports d’activité, ses bilans financiers ou transmettent des informations cruciales à ses collaborateurs.

3) Garder un œil sur la performance

Que la passion ne vous fasse pas perdre de vue la productivité ! Une réussite entrepreneuriale s’accompagne forcément d’un succès commercial. C’est aussi simple que cela. Si vous pensiez que devenir entrepreneur équivalait à vivre d’amour et d’eau fraîche, revoyez votre jugement.

Pour que votre gestion d’entreprise soit efficace, les fruits de chaque action doivent être quantifiées. Prenez le temps d’observer vos résultats et de déterminer ce qui marche ou pas.

4) Tenir compte des impôts

Au-delà de l’aspect personnel, la gestion d’entreprise est une tâche multidisciplinaire. Tous les aspects sont importants mais un ne doit être oublié pour rien au monde : les impôts.

En France, le paiement de l’Impôt sur les Sociétés (IS) est effectué une fois par trimestre. Ainsi, l’ entrepreneur consciencieux soulignera en rouge le 15 mars, le 15 juin, le 15 septembre et 15 décembre, les 4 dates limites pour être en règle avec l’État.

Quatre mois après la clôture de votre exercice, vous devrez aussi fournir un solde d’IS. Pour éviter les déconvenues de dernière minute, tenez compte de vos responsabilités fiscales au moment de poser chaque action.

5) Optimiser sa chaîne d’approvisionnement

Bien gérer son entreprise passe par une excellente maîtrise des procédés de conception. Peu d’entrepreneurs y pensent mais les charges additionnelles et les coûts de livraison peuvent faire pencher la balance du mauvais côté…

leo et, massa Nullam dolor. ipsum non