Critiquer son entreprise sur les réseaux sociaux, c’est risqué

Critiquer son entreprise sur les réseaux sociaux, c’est risqué

Faire preuve de modération est l’expression vraiment appropriée pour une utilisation efficiente et consciente des réseaux sociaux. En effet, les conditions de diffusion d’une information, le contexte dans lequel cette information est diffusée peuvent parfois, soit se révéler sans effet, soit mener à une catastrophe surtout au sein d’une entreprise.

Les échanges dans les réseaux sociaux

Un réseau social implique une interconnexion entre plusieurs personnes qui échangent entre elles. Il devient donc assez illusoire d’octroyer un caractère confidentiel ou privé à ce type d’échanges. Et qui plus est si vous avez un profil public dans ce réseau, tous vos écrits peuvent être accessibles à tous. La jurisprudence en construction dans ces réseaux reste ainsi dans les cas où vous avez un profil privé où ne peuvent accéder qu’une poignée restreinte d’amis. Mais peut-on encore parler du caractère “privé“ si des centaines de personnes ont accès à votre publication ?

Une liberté d’expression surveillée

Certes la liberté d’expression des employés est prévue dans le code du travail, mais il est néanmoins important de noter que les échanges sur les réseaux sociaux, loin d’être dans un cadre privé, peuvent conduire à conséquence et aboutir à un licenciement avec comme argument la “perte de confiance“ de l’employeur, ou même plus loin en vous exposant à des poursuites judiciaires. En fait, dans une entreprise, le salarié a obligation de loyauté vis-à-vis de son employeur. Certains des commentaires ou posts diffusés sur Facebook, Twitter ou autres réseaux peuvent ainsi, facilement être assimilés à des propos diffamatoires.

Public ou privé : une question de profil

Sur les réseaux sociaux, les modes d’expression, les canaux de communication sont divers et, selon les cas, la justice établit les règles. Critiquer son entreprise ou son employeur sur Facebook peut ainsi constituer une infraction selon que l’on soit dans un groupe ouvert ou fermé, selon que l’on poste son information sur le mur d’un « ami » qui partage avec d’autres « amis », ou selon que l’on communique à travers une boîte privée dans un groupe de discussion.

sem, massa elit. dapibus elit. mattis